Décharge de responsabilité

Le site Internet de l’ARCH est destiné à constituer une source d’informations exactes et utiles pour le public. Il est mis à la disposition du public sur la base du principe suivant : il n’est pas question pour l’ARCH de dispenser quelque prestation personnelle ou professionnelle que ce soit sur ce site. Sauf à ce qu’il soit fait mention claire et nette d’une recommandation spécifique de l’ARCH, aucune référence ni lien renvoyant à un produit, un service, un thérapeute, un fournisseur, une ressource ou une entité n’a valeur de préconisation, ni explicitement ni implicitement. Si l’ARCH fait tout son possible pour mettre à jour le contenu de ce site, elle ne garantit ni la précision, ni l’exhaustivité, ni l’actualité des informations, articles, dates, cours, séminaires, certificats de qualification en cours de validité chez les thérapeutes, etc … et ne les cautionne d’aucune manière. Elle n’est ni responsable ni redevable des conséquences de toute erreur, omission, ou utilisation du contenu de ce site. L’ARCH, ses directeurs et ses adhérents ne pourront être tenus responsables des éventuels préjudices, pertes ou risques causés à titre personnel ou professionnel qui découleraient directement ou indirectement de l’utilisation ou de l’application du contenu de ce site. Il est recommandé de faire des recherches pour vérifier la validité des titres et compétences du thérapeute que l’on souhaite consulter, et ne pas se contenter de prendre en compte les adhésions ou affiliations dont il se réclame. La liste partielle des thérapeutes est publiée dans le seul but de rendre service au public en toute objectivité, elle ne prétend être ni définitive ni exhaustive. Si l’Association fait tout son possible pour valider la véracité des titres et des compétences de ses adhérents, elle ne garantit pas la sincérité de ses adhérents. Tous les thérapeutes dont les noms figurent dans les listes de ce site ont explicitement demandé à ce que leur nom soit publié sur Internet et étaient dûment certifiés au moment où ils ont été ajoutés aux listes. Si vous constatez une erreur dans les informations délivrées, veuillez s’il vous plaît la signaler à l’ARCH par écrit, afin que les corrections nécessaires puissent être effectuées. L’ARCH se réserve également le droit d’ajouter ou de retirer des listes de ce site les informations concernant les adhérents.

Les Hypnothérapeutes (Cliniciens) ne délivrent en aucune circonstance que ce soit de diagnostic quant à une maladie ou à un état de santé. Ils ne prétendent pas remplacer l’intervention d’un docteur en médecine. Si un Hypnothérapeute (Clinicien) soupçonnait l’existence d’une maladie ou d’un problème de santé non diagnostiqués chez un patient sous traitement d’hypnothérapie, il enverrait immédiatement son client chez le médecin traitant de celui-ci.

Quelle que soit la nature du trouble, l’hypnose ne peut pas et ne doit pas constituer le seul mode d’intervention médicale ou psychologique. L’hypnose ne saurait être utilisée comme substitut à un traitement médical, dentaire ou psychologique. Toute personne souffrant d’un problème médical ou psychologique doit d’abord consulter un professionnel de santé qualifié pour entendre son diagnostic et son conseil d’expert. L’hypnose ne doit être pratiquée que par les personnes qui y ont été correctement formées, qui la pratiquent de façon appropriée et dans le strict cadre de ce pour quoi elles ont été formées.

Member Login
Directory